Les québécois font-ils l’amour dans le noir ?

Que vous soyez avec un tout nouveau partenaire ou en couple depuis un bon moment, chaque personne a ses préférences pour les moments coquins. La question est de savoir si vous penchez pour l’amour dans l’obscurité ou si vous préférez garder la lumière allumée.

Faire l’amour dans le noir

Une enquête portant sur le thème de « faire l’amour dans l’obscurité ou dans une pièce éclairée » a été réalisée pour essayer de déterminer les préférences en matière de galipette. Selon le sondage, 65 % des Anglais affirment préférer faire l’amour dans noir, suivis de près à 64 % par les Américains et enfin les Suédois à 63 %. Il faut croire que les Britanniques sont pour la plupart pudiques, car sur les 65 %, 18 % optent pour l’obscurité de peur à ne pas être désirables une fois nus. D’autre part, 60 % d’entre eux confient éteindre les lumières avant même de gagner le lit. Il faut croire que pour la plupart, le noir n’est pas une source d’intimité, mais un moyen de garder sa pudeur.

Les galipettes en pleine lumière

D’après la même enquête, 56 % des Espagnols attestent qu’ils préfèrent de loin faire l’amour en pleine lumière. Voir ce qu’ils font fait certainement monter leur excitation. Faire l’amour en pleine lumière permet effectivement de voir si le plaisir est partagé entre les partenaires, sachant que l’obscurité peut dissimuler certaines choses ou expressions. De plus, les parties de jambes en l’air dans une pièce éclairée offrent beaucoup plus de perspectives que dans le noir, sachant que le couple peut jouer de son imagination pour pimenter l’acte davantage. Que ce soit la lumière allumée ou dans le noir, on prend toujours plaisir à faire l’amour.

Qu’en est-il des canadiens et des québécois ?

Et vous quelle est votre préférence ?

Cette entrée a été publiée dans Sexualité. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les québécois font-ils l’amour dans le noir ?

  1. Plans rencontre dit :

    Faire l’amour dans le noir, c’est un peu con non ?

    Car finalement on perd en partie la vision qui fait partie de l’acte : c’est le corps de l’autre (en plus des sentiments) qui suscite l’envie non ?

  2. mimi dit :

    faire l’amour dans le noir permettre au timide d’etre plus a laise, mais dans l’eclairage cela excite largement les 2 partenaires.