Le célibat : un statut qui mène à controverse

Ces dernières décennies, la tendance est à la vie en célibataire. Néanmoins, en milieu social comme en milieu professionnel, les opinions concernant le célibat divergent. Tour d’horizon sur les différents points de vue.

La vie en solo, un concept de plus en plus tendance

Les différents sondages et analyses ont démontré que les jeunes d’aujourd’hui ne se sentent pas pressés de s’engager dans le mariage. Différents facteurs se trouvent à l’origine de cette tendance. Contrairement à quelques décennies auparavant, les études semblent de plus en plus longues et ce n’est qu’à la fin de leur cursus universitaire qu’ils pensent à entamer une relation stable. Mais le descriptif « célibataire » inclut aussi les veufs et les divorcés, un groupe de personnes qui a déjà goûté à la vie de couple, mais qui préfère désormais faire cavaliers seuls pour mieux savourer les joies de la vie en solo.

Le célibat : handicap ou avantage ?

Si le nombre de célibataires est en forte croissance, les observations révèlent que ce statut social, idéalisé par les médias, n’est pas toujours facile à vivre. Pour les hommes célibataires à la recherche d’emploi, les démarches se révèlent souvent astreignantes. Le fait d’être marié reflèterait une certaine stabilité aux yeux des employeurs. Il en est autrement pour la gent féminine : le célibat serait plus avantageux pour celles qui sont en quête d’emploi. En effet, pour les entreprises, les femmes mariées seraient moins productives que les célibataires. Cependant, sur le plan social, la réalité est toute autre, car les femmes qui vivent en solo font souvent l’objet d’une discrimination sociale.

Cette entrée a été publiée dans Etudes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le célibat : un statut qui mène à controverse

  1. rencontre gratuit dit :

    votre chance est juste tout près de vous ,jouer et renvontrez votre vie en même temps