Les femmes québécoises s’intéressent aux anglophones

Décidément, les Anglos ont la cote chez les filles québécoises. En effet, on a récemment remarqué que de plus en plus de Québécoises s’enregistrent sur les sites en anglais.

Pas de problème mesdames puisque Rencontre.ca est disponible pour les francophones et les anglophones. Une version en anglais du site est disponible pour faire du dating avec les Quebec Boys !

Les Québécoises adorent les Anglos

Depuis quelques mois, les femmes québécoises n’ont d’yeux que pour les hommes originaires des pays anglophones : Irlande, Grande-Bretagne ou encore États-Unis. Ainsi, de plus en plus de filles du Québec s’inscrivent sur les sites en anglais afin d’augmenter leur chance de rencontrer un beau mâle à l’accent britannique. Le physique, mais surtout la mentalité des Anglos favoriseraient ce phénomène chez les Québecoises. Bref, l’Anglo incarne pour les Québécoises l’homme parfait.

Pourquoi cet intérêt soudain pour les Anglophones ?

La langue joue un rôle indispensable, car les Québecoises trouvent l’anglais très séduisant. Mais elles fondent également pour les Anglais parce qu’elles pensent qu’ils sont de loin beaucoup plus cultivés que les francophones. La preuve, beaucoup d’Anglais détiennent un doctorat. Contrairement aux Français, les Anglais prennent soin de leurs rédactions, surtout lorsqu’ils envoient les messages aux femmes. Les français, en plus de rédiger des lettres banales commettent également des fautes de français.

Les sites de rencontres évoluent selon les besoins

D’après l’étude effectuée par Sarah Gooding du site de rencontres Plenty Fish, les francophones de moins de 35 ans sont de plus en plus nombreux sur leur plateforme après que certains services aient été traduits en anglais. Le site utilise également les réseaux sociaux comme Facebook pour attirer les internautes. Selon Patrick Tapp du site Réseau contact, les sites en anglais attireraient les Québécoises parce qu’ils proposeraient des tests psychologiques ou par affinités.

source: journal de montréal

Cette entrée a été publiée dans Etudes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les femmes québécoises s’intéressent aux anglophones

  1. Homme rencontre dit :

    D’accord. Cela doit être le fait qu’elle veulent découvrir une autre langue. Donc il faut se mettre à apprendre l’anglais.

  2. DIAO Ousmane dit :

    Je suis Sénégalais âgé de 48 ans malentendant, je mesure 1,84 mètres et
    pèse 70 kg, je suis célibataire et sans enfant et occupe la position de
    Président de l’Association Nationale des Sourds du Sénégal (ANASSEN) depuis
    4 ans.
    J’ai reçu une bonne formation en information et linguistique. Aime l’action
    sous ses formes. Je vis dans une famille unie composée la plupart de
    sportifs et très expansive.
    Je cherche toujours du renouveau et aime les contacts qui permettent un bon
    épanouissement.
    Espère de tout cœur pouvoir te compter parmi mes connaissances pour une
    longue et sincère correspondance pouvant aboutir à quelque chose de très
    stable.