Est-ce qu’on se rappelle parfaitement de nos expériences sexuelles ?

De récentes études menées par le Duke Clinical Research Institute de Durham viennent de révéler que l’on ne se souvient pas forcément des détails de notre vie sexuelle sur une période déterminée.

femme sexy vintage

Bases de l’étude

Afin de déterminer si l’on a un souvenir exact de ses expériences sexuelles, le Duke Clinical Research Institute de Durham aux États-Unis vient de se lancer dans une enquête assez spécifique. Cette organisation de recherche clinique a rassemblé 202 personnes, dont 101 hommes et 101 femmes qui racontent dans les moindres détails et en toute franchise leur vie sexuelle sur une période de 30 jours. Une fois les 30 jours écoulés, ils devaient répondre à un questionnaire précis. Ils étaient donc interrogés sur leur satisfaction au niveau sexuel pendant cette période, le nombre d’actes réalisés et la fréquence de leurs orgasmes. Ils devaient également mettre en lumière l’intérêt qu’ils portent pour le sexe, sans oublier de préciser les problèmes rencontrés durant cette période.

Les souvenirs des aventures sous la couette ne sont pas précis

À l’issue de cette enquête, les chercheurs du Duke Clinical Research Institute ont pu constater qu’au moment où lesdits couples ont été interrogés sur la question, ils avaient tendance à ne pas décrire les faits tels qu’ils étaient réellement. Certains tendent à minimiser certaines choses tandis que d’autres sont exagérément fiers de leur performance. L’étude démontre donc que les hommes et les femmes ont du mal à se souvenir de leurs actes de manière très précise. Ils ont également du mal à se rappeler de l’utilisation d’un lubrifiant ou d’un quelconque médicament. L’étude démontre par ailleurs que les couples interrogés ont fait moins d’allusions sur les moments embarrassants de leur vie sexuelle durant cette période de 30 jours.

Cette entrée a été publiée dans Etudes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.